Le Guide de la Réunion
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

François Pierre Rodier - Gouverneur île de la Réunion

 Partager  Partager
<< Retour à la liste des gouverneurs

François Pierre Rodier : Gourverneur de l'île

Gouverneur précédent : Philippe Émile Jullien Gouverneur suivant : Hubert Auguste Garbit
François Pierre Rodier
Du 18 septembre 1910 Au 28 juillet 1912

François Pierre Rodier est né le 11 août 1854 à Toulouse.

En 1872, il est élève de l'École polytechnique. Il entame une carrière militaire, lieutenant en 1877, capitaine en 1880, il quitte ensuite l'armée pour l'administration coloniale.

François Pierre Rodier sert au Cambodge, au Tonkin et en Indochine. Le 25 janvier 1898, il est nommé gouverneur de première classe chargé des établissements français de l'Inde.

Il est affecté ensuite en Cochinchine puis en Guyane avant de retrouver La Réunion le 18 septembre 1910 où il avait déjà servi comme officier d'artillerie il y a une vingtaine d'années.

Le nouveau gouverneur va tout d'abord convier la population à l'apaisement après une campagne électorale violente.

Il gère ensuite une campagne importante de projets grandioses, le nouveau lycée, l'aménagement de l'Étang de Saint-Paul, le pont de la Ravine Sèche, le prolongement de la voie ferrée et le tramway funiculaire du Brûle.

Pendant ce temps, La Réunion connaît son premier réseau de téléphonie et de télégraphie. Les réseaux urbains, communaux et inter-communaux se mettent en place.

Rodier va également instituer un service de distribution gratuite de quinine pour les indigents, et les enfants des écoles laïques. Le paludisme est alors responsable de 33,5 % des décès.






L'administration du gouverneur Rodier est contesté. Une mission d'inspection enquêtera sur un certain nombre de griefs qui lui son faits, notamment cette commission va l'accuser d'avoir demandé au procureur général la communication d'un dossier d'instruction, alors qu'il est formellement interdit au gouverneur de s'immiscer dans l'administration intérieur de la justice.

1911, les deux intellectuels créoles Marius et Ary Leblond transforme l' ancienne résidence de l'évêque, autrefois propriété d'un ancien maire de Saint-Denis en musée, le musée Léon Dierx. Le musée fut officiellement créé par arrêté du gouverneur Rodier, le 25 août 1911. La création du musée Léon Dierx s'inscrit dans le cadre général d'une reconquête culturelle de l'Océan Indien par l'intelligentsia créole. Sa situation dans la rue de Paris, là où les palais créoles, résidences des grands propriétaires, affichaient la prospérité et le pouvoir, lui conféraient légitimité et une filiation symbolique.

La même année fut créé le syndicat d'Initiative de La Réunion, présidé par un des principaux leaders d'opinion de La Réunion, Vincent Boyer de la Giroday.

François Pierre Rodier quitte La Réunion le 3 août 1912, son successeur en intérim au poste de gouverneur est confié à Hubert Auguste Garbit qui est alors gouverneur de Madagascar.

Le 28 septembre 1913, par décret, François Pierre Rodier est nommé gouverneur général de l'Afrique Équatoriale Française. Il décède le 5 novembre 1913.


Gouverneur précédent : Philippe Émile Jullien Gouverneur suivant : Hubert Auguste Garbit




Suivez-nous sur :
Facebook Twitter
Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici
Le guide de la Réunion Réserver votre vol Les hotels de la Réunion Location de vacances Location de voiture