Le Guide de la Réunion
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

François Jacques Bertin - Gouverneur île de la Réunion

 Partager  Partager
<< Retour à la liste des gouverneurs

François Jacques Bertin : Gourverneur de l'île

Gouverneur précédent : Jean Sentuari Gouverneur suivant : Martin Adrien Bellier
François Jacques Bertin
Du 5 novembre 1763 Au 30 mars 1767

Quand François-Jacques Bertin est appelé à succéder à Bouvet de Lozier à la tête de Bourbon il venait tout juste de rentrer à l'île de France. Bertin revenait de France et était porteur "d'une épuration du Conseil Supérieur". Nous sommes en septembre 1763. François Jacques de Bertin qui avait déjà servi à la Compagnie des Indes comme notaire puis comme Conseiller au Conseil Supérieur de l'île de France va être nommé à la tête de Bouton. Deux mois s'écouleront entre le départ de Bouvet de Lozier et l'arrivée de son successeur.


L'administration de Bourbon sera confiée pendant cette période à Jean Sentuary.


L'administration de Bertin va correspondre à une période confuse : sur le plan climatique d'abord avec les cyclones de 1763, 1764, 1765, sur le plan politique ensuite avec la banqueroute de la Compagnie des Indes. Personne ne voulut y croire mais il faudra bientôt admettre la réalité.


Le Roi racheta donc à la Compagnie des Indes, par l'édit du 4 août 1764, les îles de France et de Bourbon pour la somme de 7 625 348 livres.


La rétrocession ne sera cependant effective que le 14 juillet 1767. la colonie va donc vivre des périodes de doute et d'inquiétude. L'autorité suprême de la Compagnie fut vacillante.


A partir de 1764, la Compagnie n'a plus la mainmise sur l'administration de l'île, des Commissaires étant chargés de préparer la rétrocession. Profitant cette situation de déliquescence du pouvoir, Sentuary va vouloir avec l'aide certains Commissaires, déstabiliser Bertin.


Bertin fut remplacé dès 1767 et s'installa à Paris puis à Bordeaux. A partir 1782, anobli par l'achat de l'office de Conseiller secrétaire du Roi, Maison Couronne de France, il enta sa généalogie sur celle des Bertin d'Avesne, d'ancienne noblesse picarde.


En 1771, il acquit pour 153000 livres la maison noble de Sainte-Marie de Bélair, sise paroisse de Pessac et Mérignac dans les graves de Bordeaux. Il se ruina et la saisie réelle de Sainte-Marie de Bélair fut prononcée le 4 septembre 1784. Il décéda à Port-Louis, île de France, où il s'était retiré, le 26 novembre 1793.


Gouverneur précédent : Jean Sentuari Gouverneur suivant : Martin Adrien Bellier




Suivez-nous sur :
Facebook Twitter
Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici
Le guide de la Réunion Réserver votre vol Les hotels de la Réunion Location de vacances Location de voiture