Le Guide de la Réunion
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Bertrand François Mahé de Labourdonnais - Gouverneur île de la Réunion

 Partager  Partager
<< Retour à la liste des gouverneurs

Bertrand François Mahé de Labourdonnais : Gourverneur de l'île

Gouverneur précédent : Pierre-Benoît Dumas Gouverneur suivant : Charles L'Emery Dumont
Bertrand François Mahé de Labourdonnais
Du 12 juillet 1735 Au 1 octobre 1735

Cet homme fut un génie maudit. Le destin et les intrigants poudrés, s'acharnèrent sur lui et une Patrie non-reconnaissante, envoya le héros à la Bastille. Lui qui avait connu les prisons ennemies, le scorbut et le malheur, ne méritait pas cette infamie.


Ce malouin, né le 11 février 1699, dominera le XVIIIe siècle. Lors de son premier passage à Bourbon, il va montrer ses qualités de technicien en renflouant le navire "Bourbon". Pied de nez du destin, cet administrateur incomparable va délaisser l'île, lui préférant sa voisine gémellaire, l'Isle de France. Le siège du gouvernement sera fixé au Port louis par le nouveau Gouverneur Général.


Au lieu de s'installer bourgeoisement à St-Malo, fortune faite, cet homme décider de se battre pour la France dans l'Océan Indien. Infatigable, il trace des routes et des plans de bataille, construit ouvrages portuaires et militaires, encourage la diversification vivrière, se lance dans la transformation industrielle des produits agricoles et forme les hommes aux métiers des armes. Il crée ex-nihilo, le dispositif militaire français le plus puissant que la zone ait jamais connu. Les Mascareignes auront "un air de flibuste".


Des hommes, il en aura besoin. De beaucoup d'hommes. Pour la production agricole et les audaces commerciales et militaires, il fait venir des esclaves, transfère les hommes d'île en île. Pour ne pas perturber l'équilibre vivrier, il va introduire le manioc du Brésil et donne l'exemple en l'introduisant à l'ordinaire de Mon Plaisir. A Bourbon, il monte des milices noires pour opérer contre les Anglais et des blanches pour écraser les Marrons. D'une colonie languissante, il en fera place forte et prospère.


Pour oublier son deuil, il deviendra chef militaire et conjure la douleur par le panache. Il écrase la flotte anglaise de Peyton et prend Madras en 1746. Il refuse de brûler la ville, obtient neuf millions de livres de rançon (1,1 millions de pagodes d'or à l'étoile), mais paiera cher cette insubordination, Il est accusé d'intelligence avec l'ennemi et de corruption.


Le 6 avril 1747, quand il quitte le Port louis sur le trois-mats "Achille", rappelé par le Roi après 12 ans d'administration des îles, il n'a aucune illusion sur son sort. Les intrigues du nabab Dupleix auront raison de ce dernier soleil rutilant de l'épopée indienne. Embastillé, calomnié, il sera libéré en 1751. Il meurt dégoûté, le 10 novembre 1753. La Compagnie laissera péricliter son oeuvre. Son souvenir reste impérissable dans toutes les anciennes terres françaises Indiaocéaniques. L'île principale des Seychelles porte son nom, sa statue est ancrée à terre, face au Port Louis et au Barachois de St Denis et un village (Mahébourg) perpétue sa mémoire dans l'ancienne Isle de France.


Gouverneur précédent : Pierre-Benoît Dumas Gouverneur suivant : Charles L'Emery Dumont




Suivez-nous sur :
Facebook Twitter
Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici
Le guide de la Réunion Réserver votre vol Les hotels de la Réunion Location de vacances Location de voiture