Le Guide de la Réunion
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Prosper de Chermont - Gouverneur île de la Réunion

 Partager  Partager
<< Retour à la liste des gouverneurs

Prosper de Chermont : Gourverneur de l'île

Gouverneur précédent : David Charpentier de Cossigny Gouverneur suivant : Jean-Baptiste Vigoureux du Plessis
Prosper de Chermont
Du 8 septembre 1790 Au 18 octobre 1792

C'est le 5 septembre 1790 à Port Louis que Charpentier de Cossigny, nouveau gouverneur général, annonce le départ, pour Bourbon, du colonel Prosper de Chermont comme gouverneur.

L'administration de De Chermont va correspondre à une période de transition et de fébrilité. En effet, après avoir siégé pendant trois mois, l'Assemblée Générale doit céder la place à une Assemblée Coloniale. Le dernier acte de l'Assemblée Générale sera d'élire les députés. Monsieur Bellier De Villentroy sera élu député avec comme suppléants Messieurs Bertrand et Lemarchand. Peu après son élection, Monsieur Bellier De Villentroy démissionnera, mais l'Assemblée ne le remplacera pas car elle considéra qu'elle ne pouvait recevoir la démission d'un membre régulièrement élu. Ce sont donc ses deux suppléants qui se rendirent en métropole.

C'est le 5 Octobre que l'Assemblée Générale se retire afin de permettre l'installation de l'Assemblée Coloniale. Une commission de 5 membres va être mise en place pour assurer la transition. La première séance de l'Assemblée Coloniale s'ouvrira le 28 octobre à St-Denis. Les élus de St-Benoît ne se sont pas présentés à cette première séance ; manquaient également ceux de St André dont les élections avaient été annuléeS. Les députés choisiront St Paul comme siège de l'Assemblée Coloniale.

C'est donc à la Grande Chaloupe, limite des communes de St Paul et de St Denis, le 18 novembre 1790 que le Capitaine Tirol de la Garde National remit à son homologue Saint-Paulois, le Capitaine Prièvre, les dossiers et Archives de l'Assemblée sous les acclamations des délégations des deux municipalités. Cette période va être marquée par des bruits de révolte circulant avec beaucoup de célérité mais sans gravité sauf à St André. Ce quartier est en état permanent d'agitation. Troubles et affrontements ne permettront pas le fonctionnement de la municipalité.

Le Gouverneur eut fort à faire afin d'éviter la propagation des troubles et leur envenimement. C'est sans doute en raison de son sens de la diplomatie la Colonie demandera, le 12 juin 1792, que De Chermont soit maintenu à son poste. Cette demande ne sera pas suivie, mais les habitants vont retarder par diverses astuces la prise de fonction du nouveau gouverneur Du Plessis.


Gouverneur précédent : David Charpentier de Cossigny Gouverneur suivant : Jean-Baptiste Vigoureux du Plessis




Suivez-nous sur :
Facebook Twitter
Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici
Le guide de la Réunion Réserver votre vol Les hotels de la Réunion Location de vacances Location de voiture