Le Guide de la Réunion
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Jean-Baptiste Drouillard - Gouverneur île de la Réunion

 Partager  Partager
<< Retour à la liste des gouverneurs

Jean-Baptiste Drouillard : Gourverneur de l'île

Gouverneur précédent : Bernardin de Quimper Gouverneur suivant : Henry Habert de Vauboulon
Jean-Baptiste Drouillard
Du 2 décembre 1686 Au 9 décembre 1689

Jean-Baptiste Drouillard fut gouverneur malgré lui. Malade, et fortune faite aux Indes, il fit halte à Bourbon pour retrouver une santé chancelante avant de rentrer en France. C'est lui que le Père Bernardin va Convaincre pour le remplacer à la tête de l'île. Ce commandant de circonstances, toujours sur le départ, n'y mit qu'une condition, celle de pouvoir rentrer quand bon lui semblerait.

Il fut mou et maladroit. Prétendant mettre un holà à la pratique de la chasse, ce commandant de fortune, toléré mais sans légitimité, essaya de réglementer d'autorité. La chasse aux cabris sauvages n'était permise que deux jours par semaine, et celle de la tortue un seul jour. Il établit une réserve de gibier au Sud. La protestation des colons prit des allures de mutinerie. Ne disposant d'aucune milice pour soutenir son autorité, méfiant et peureux, Drouillard va s'entourer d'une garde prétorienne turbulente et étrangère. Elle était choisie parmi les colons hollandais et portugais, anciens flibustiers établis dans l'île. Avec impudence et impunité, ils provoquèrent les autres colons et ne se privèrent pas parfois de bafouer publiquement les consignes de Drouillard. Ils ne respectèrent ni les consignes de chasse ni les injonctions affichées par le gouverneur.

Tant qu'il conservait la confiance du Père Camenheim, il pouvait se maintenir au pouvoir. Quand Drouillard ne fut plus dans les bonnes grâces du curé ce fut l'hallali : la population se souleva, Sa maison fut incendiée. Traumatisé, il prit la fuite à bord d'un vaisseau portugais de passage.

Rentré en France, il n'était pas au bout de ses peines. Dès son arrivée il fut fait prisonnier suite à des plaintes calomnieuses. Mais un complément d'informations fourni par le Capitaine Houssaye du navire "Les Jeux" permit de le disculper. Ce navire ayant fait escale à St Denis le 22 septembre 1689, le capitaine fut un témoin attentif des événements.


Gouverneur précédent : Bernardin de Quimper Gouverneur suivant : Henry Habert de Vauboulon




Suivez-nous sur :
Facebook Twitter
Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici
Le guide de la Réunion Réserver votre vol Les hotels de la Réunion Location de vacances Location de voiture